Marketing : les perspectives des campagnes emailing

Dans les campagnes marketing, l’emailing peut constituer une véritable opportunité pour les entreprises, malgré les critiques et la réticence des destinataires. En effet, une campagne emailing bien préparée peut séduire de nombreux destinataires et générer du trafic sur son site web, voire de nouveaux clients dans un point de vente.

Longtemps vu comme une pratique marketing intrusive, l’emailing a toutefois prouvé son efficacité dans l’univers professionnel. Pour réussir les campagnes, il est essentiel de capter l’attention des destinataires et de respecter certaines conditions.

Quelques pistes pour transformer sa campagne emailing en succès.

Dans la conception d’un email, il est important de tenir compte de plusieurs critères que les destinataires apprécient. Par exemple, les possibilités d’opt-in et opt-out. « Opt-in », c’est-à-dire permettre à l’utilisateur de s’inscrire lui-même à une newsletter ou bien obtenir son accord pour être rajoutés à la liste de destinataires. En ce qui concerne la possibilité « opt-out », il s’agit de laisser aux destinataires le choix de se désabonner.

Côté liste de contacts, il est important de bien segmenter sa base, afin de personnaliser l’email en fonction des destinataires. Rien n’agace plus les destinataires que le ton commercial et les emails rédigés sur un ton impersonnel. C’est pourquoi le contenu pertinent et adapté à sa cible est un facteur de réussite important.

Les spécialistes du marketing conseillent de concevoir une campagne emailing selon les critères du responsive design, c’est-à-dire d’adapter leur structure à tous les terminaux (PC, interfaces mobiles, etc.). C’est important, car les professionnels qui consultent leurs messageries électroniques depuis leurs Smartphones sont de plus en plus nombreux. De plus, les destinataires apprécient connaître l’identité de l’expéditeur, car c’est un critère de fiabilité de la société.

Le succès de l’email marketing est déterminé également pas la fréquence d’envoi. Tandis que les emails trop nombreux sont considérés comme intrusifs, une fréquence d’envoi trop faible ne permettra pas de rester en contact avec les utilisateurs.

Un contenu clair et lisible

En ce qui concerne le contenu de l’email, il doit être clair, aéré et facile à comprendre. Dans les grandes lignes, il doit répondre aux questions de base : « Qui ? »,  « Comment ? », « Quand ? », « Pourquoi faire ? ». Les experts conseillent d’utiliser un vocabulaire simple, tout en évitant les termes trop techniques.

En ce qui concerne les éléments à bannir, on peut compter l’utilisation abusive de couleurs de la police, de superlatives et d’accroches commerciales. Ce sont les critères de base le plus souvent utilisés par les filtres anti-spam. Au niveau visuel, l’abondance d’images risque de rallonger le temps de chargement de l’email, ce qui fait que les destinataires abandonnent sa lecture.

L’objectif d’un email est de séduire son destinataire par l’originalité et de susciter sa curiosité afin de l’amener sur un site web ou dans un magasin. Pour cela, l’objet de l’email doit être formulé avec soin, de manière à inciter à la lecture. Il est important également de bien hiérarchiser les informations et de commencer toujours par les plus importantes, car un mail est toujours lu de haut en bas. Si la campagne a pour but de mettre en avant une promotion, les professionnels sont invités à préciser les dates d’ouverture et de fin et de bien décrire les conditions de participation.

Comme chaque email est composé d’éléments cliquables, la définition de la page d’atterrissage est un autre critère de réussite de la campagne. Celle-ci doit être plutôt la page de l’offre promotionnelle que la home-page du site, afin d’optimiser la navigation des internautes sur le site.

Post author