Fil d’actualité Facebook : ce qui change

Le plus important réseau social au monde vient de présenter son nouveau fil d’actualité, véritable pierre angulaire du fonctionnement même de cette plateforme. Ce rafraichissement fait partie intégrante du plan de développement énoncé il y a quelques mois. Face à une perte d’intérêt de certains utilisateurs, notamment les adolescents, Facebook se devait de réagir pour conserver son hégémonie mondiale.

Changer le fil d’actualité, pourquoi ?

La trame même de l’utilisation de Facebook est intimement liée au fil d’actualité (Newsfeed en anglais). Il regroupe toutes les dernières actions de ses « amis », grâce à cette colonne vertébrale numérique, les interactions se multiplient. Le fait de la modifier est relié à 2 objectifs majeurs, d’une part recruter de nouveaux membres, et d’autre part, à augmenter les recettes publicitaires.

Clairement, dès le premier coup d’œil, on s’aperçoit que le design est beaucoup plus pur (à savoir lisible) et que tout est personnalisable afin de recevoir des informations précises, et non, de tout le monde (tous ses amis). En 2012, le nombre d’internautes a baissé aux Etats-Unis (environ 7 %), face à Tumblr ou Twitter, une réaction était nécessaire. Au fil des années, Facebook s’est complexifié, cette mise à jour a le mérite de tout simplifier. Chaque zone correspond à une action donnée et tout est personnalisable, un réel plus pour les utilisateurs.

Les nouveautés de cette mise à jour

Clairement, l’accent a été mis sur le média photo. Avec l’émergence de Pinterest notamment, le visuel est ce qui intéresse les internautes. A partir de ce postulat, Facebook propose un nouveau format (plus grand) faisant la part belle aux photos et aux clichés saisis par les membres.

Egalement, l’utilisateur peut sélectionner en un seul clic le contenu qu’il veut visionner. De la musique, des vidéos, des articles, des photos, cette sélection par média était demandée depuis plusieurs mois par de nombreux membres. Bien sûr, il est possible de sélectionner les personnes que l’on souhaite suivre en préférence.

Au niveau graphique, l’autre avancée est relative au fait que le design a été unifié. Que l’utilisateur se connecte sur un ordinateur, une tablette tactile ou encore sur un téléphone portable, la présentation sera la même, idéal pour trouver facilement ses repères.

Et les entreprises ?

Pour les entreprises, le fait qu’un espace plus important soit laissé aux visuels est une aubaine. Grâce à cela, les campagnes seront plus visibles et plus créatives. Depuis son introduction en bourse, Mark Zuckerberg doit créer plus de valeur, c’est-à-dire augmenter les revenus liés à la publicité.

De plus, puisque la diffusion des données sera chronologique, les campagnes seront plus visibles par les utilisateurs. Ce qui implique plus de clics et un taux d’engagement plus élevé. De même, l’unification graphique permettra un taux de visualisation plus élevé.

Facebook entre dans une nouvelle ère tout en douceur. La nouvelle lisibilité proposée est un réel plus qui simplifie chaque action.