1 milliard d’utilisateurs actifs sur Facebook

La barre symbolique du milliard d’utilisateurs a été atteinte sur Facebook. Après « seulement » 6 ans d’existence, le réseau social fondé par Mark Zuckerberg vient de réussir un pari que peu de personnes auraient pris.

En réunissant 1 milliard d’utilisateurs actifs sur sa plateforme, Facebook a clairement réinventé le web en capitalisant sur le « Social Web », à savoir la mise en interaction des membres entre eux, mais aussi avec les marques et les entreprises. L’ancien étudiant qui avait failli se faire renvoyer de son université américaine pour avoir piraté le serveur principal de celle-ci a révolutionné la vie d’un milliard d’internautes.

Les possibilités offertes par Facebook

A ses débuts, le réseau social Facebook permettait uniquement aux membres de se contacter entre eux via le « Wall », à savoir le mur sur lequel des messages pouvaient être déposés, sans oublier les mythiques « Pokes » (taper numériquement sur l’épaule d’un membre pour lui spécifier votre présence). Au fil des années, les fonctionnalités se sont développées, au point qu’à ce jour, elles sont nombreuses et variées.

Dorénavant, un utilisateur lambda va pouvoir déposer des photos (230 milliards à ce jour), les commenter (tout comme les statuts des membres et des entreprises), jouer à des jeux en ligne, suivre le flux d’une marque ou d’une célébrité (via les Pages « J’aime ») ou encore créer des évènements (anniversaire, lancement de produit, etc…) en invitant les autres membres.

Les particuliers comme les entreprises y trouvent leur compte, l’objectif avoué étant de mettre en relation ces deux écosystèmes. Via la nouvelle introduction en bourse de Facebook, des objectifs financiers doivent être atteints, bien qu’au début, Mark Zuckerberg (et son esprit purement technique) y été farouchement opposé.

1 milliard de membres = 16 fois la France

Cette base de données géante est donc un terrain de chasse unique pour les entreprises. Même si des efforts conséquents ont été réalisés il y a plus d’un an en matière de protection des données personnelles, les informations entrées par les utilisateurs permettent aux entreprises de créer des contenus et des publicités très ciblées.

Ainsi, grâce à un système de filtre performant, il est même possible d’afficher une publicité pour les personnes vivant à tel endroit, ayant tel niveau d’étude, tel âge, et, telle passion. Une puissance commerciale dont les marques ne se privent pas. Grâce à Facebook, de nouveaux métiers ont pu prendre leur essor comme celui de Community Manager. En effet, quand une marque crée sa page « J’aime », les abonnés peuvent alors suivre les actualités, mais surtout les commenter et les partager.

Le rôle du Community Manager est donc d’animer cette communauté, de modérer les contenus déposés et surtout de générer des interactions. Au final, les « fans » d’une marque deviennent des ambassadeurs, l’objectif est donc de « faire parler ».

Dans les prochains mois, plusieurs projets sont en réflexion chez Facebook. Entre le désir de concurrencer Google en créant son propre moteur de recherche, et, le développement de nouveaux outils pour les marques, il s’agit d’une nouvelle page à écrire.

Post author